• Les musées de BYGDØY (N)

    21/08/2018

     

    Rapide passage à la Stavkirke d'HEDALEN : fermée (trop tard dans la saison)

     

    Posés à 12h30 à l'aire de camping-car de la marina d'Oslo, nous partions à pied (après un frugal repas) et sous le soleil revenu, pour la presqu'île de BYGDØY.
    Les beaux quartiers de la banlieue d'OSLO sont situés sur cette péninsule : la résidence d'été des rois de Norvège, 5 musées, de très nombreuses ambassades, plus belles les unes que les autres,  le château d'Oscarshall et des Tesla en très grands nombres.

    Et c'est en arrivant sur site que je m’aperçus que l'appareil photo était resté dans le camping-car ... grrr
    C'est donc avec le téléphone que je pris quelques clichés, mais le résultat n'est pas le même.

    Vikingskipshuset : Le Musée des navires viking

    3 navires viking retrouvés dans des tumulus y sont exposés. Ils servaient de tombes à leurs capitaines. Une fosse était creusée et le bateau mis au fond. Le défunt, préparé pour son voyage dans l'au-delà, était mis dans le bateau avec une autre personne, sacrifiée, pour l’accompagner. Dans le navire était aussi posé du mobilier, des bijoux, de la nourriture ... Une fois la cérémonie achevée, la fosse était remplie de terre et un tumulus recouvrait l'ensemble.

    Dégagement d'un bateau viking de sa fosse.

    Le navire d'OSBERG a été découvert en 1904.
    Construit en l'an 820, 2 squelettes de femmes y furent retrouvés. L'une d'elle devait être de très haut rang pour avoir droit à cette sépulture. L'autre serait une servante tuée pour l'accompagner dans l’au-delà.

    21 ans de restauration, 22 mètres de long, 5 mètres de large, un mât de 9 à 10 mètres, 30 rameurs, une voile de 90 m2, ce bateau pouvait atteindre une vitesse de 10 nœuds.

    Le navire Gokstad

    Construit vers 890, il est un navire de haute mer. Il fut découvert à la fin du 19 siècle par 2 adolescents qui voulaient savoir si la légende du bateau dans le tumulus était vrai. Lors de la restauration, des pièces de bois neuves ont été rajoutées.

    34 personnes à bord dont 32 rameurs, 23.22 m de long pour 5.18 m de large

    C'est sur ce type de bateau que les Vikings parcoururent le monde et découvrirent l'Amérique des siècles avant Christophe Colomb.

    Le navire de TUNE

    Il est daté de 910. Le robuste mat pouvant supporter une grande surface de toile ainsi que la forme de la coque, moins longue et plus étroite, laissent à penser qu'il s'agissait d'un rapide navire guerrier. 

    18,7 mètres de long, 4,2 mètres de large, 24 rameurs.

    De nombreuses vitrines exposent les objets trouvés dans ces tombes, pillées, où seuls les objets réalisés en matières précieuses ont disparus.

    Tête de dragon / Bateau d'Osberg

    Un film " Les Vikings sont parmi nous" fut projeté sur les murs et le plafond .

    Traineau / Tombe d'Osberg

     

    chariot / Tombe d'Osberg

    Frammuseet : Le musée du FRAM

      photo Xtian B.

     

    Le FRAM, goélette 3 mats, construite en 1892, fut successivement utilisée par les explorateurs norvégiens Fridtjof Nansen, Otto Sverdrup et Roald Amundsen qui, chacun dans leurs domaines d'explorateurs, firent grandement avancer les connaissances des pôles.

    La coque était étudiée pour qu'une fois le navire pris par les glaces, il monte sur celles ci et ne soit pas broyé.


    Autres vues du FRAM.
    L'expédition  de NANSEN en 1893 sur le
    FRAM.

    Dans une aile annexe du bâtiment principale, un autre navire a été exposé : le Gjøa.
    Sur cet ancien bateau de pêche, Roald Amundsen réussit, avec 6 hommes, à être le premier à franchir le passage du Nord-Ouest.

         

    Autres vues du Gjøa
    De nombreuses vitrines, tableaux et photos complètent ce musée très bien documenté ... mais en Norvégien ou en Anglais.  

     

    Kontikimuseet : Le musée du Kontiki 

    Si mon ami Xtian fut bercé dans son enfance par les aventures de NANSEN, pour ma part, ce fut THOR HAYERDAHL qui marqua la mienne.

    A 15 ans, après lu son aventure sur le KONTIKI, radeau en bois de balsa, je partis acheter des rondins de balsa, et construisis la maquette de son radeau.
    Voir le vrai, fut une "séquence émotion".

     

     


    En 1970, au retour de son expédition à bord de son bateau en papyrus, le RA II , sans connaitre son adresse, je lui envoyais un courrier pour avoir des informations sur ce bateau. Et le miracle eu lieu : il reçut ma lettre et me répondit. Elle est précieusement rangée au fond d'un tiroir.

    Photo : tripadvisor./ kon-tiki-museum

     

    Le RA II

     

    Le RA II

    Les expéditions de THOR HAYERDAL

    Le retour se fit en bus, les pieds étant fatigués. 
    La nuitée sur la marina fut presque calme, avec, en bruit de fond, la circulation de la grande route desservant OSLO.
    Aire campercontact 10099

    En cliquant sur une photo, elle s'ouvrira + grande dans un nouvel onglet, un second clic l' agrandira encore
    En passant la souris sur une photo, un menu descriptif s'affichera.

     

     

     

    ,

    « MAIHAUGEN (N)Gamlebyen i FREDRIKSTAD (N) »
    Partager via Gmail

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 30 Mars à 23:00
    Super la visite du Kontiki et les souvenirs qui s'y rattachent. On avait beaucoup aimé tous ces musées. Êtes vous allés voir l'ecomusee ?
      • Dimanche 31 Mars à 18:30

        Non, tout n'était pas possible, la route du retour nous attendais. Et il faut bien en garder pour les années à venir.

    2
    Dimanche 31 Mars à 19:29
    Tout à fait.
    3
    Mercredi 3 Avril à 19:57

    Cela me rappelle qu'en Allemagne j'ai visité un  sous-marin.

    Je ne  connais pas vos "potes" d'enfance, le mien : Caliméro.

      • Jeudi 4 Avril à 09:16

        Pour les sous marins: il y en a un pas très loin de chez toi, à Cherbourg : le Redoutable. A voir au musée de la mer .
        Les potes d'enfances : nous n'en avions pas beaucoup à l'époque ( année 50 - 60) ... en fait je ne m'en souviens plus  : Mickey, puis Snoopy

    4
    Lundi 8 Avril à 10:01

    C'est vrai que pour moi, la visite du Fram Museet représentait beaucoup puisque le libre de Fridtjof Nansen « Vers le pole » a bercé mon adolescence. Et puis, l'expédition à laquelle j'ai participé en 2014 pour retrouver les lieux d'hivernage du Fram sous le patronage de ce Fram Museet laissait espérer plus d'informations sur son capitaine Otto Sverdrup, là j'ai quand même été un peu déçu. La place manque sans doute ...

      • Lundi 8 Avril à 11:21

        Ayant lu ton et suivi ton aventure, j'aurai aimé voir un reportage sur votre périple. je fus aussi déçu de ne rien voir .

    5
    Lundi 8 Avril à 12:47

    Cher ami, dans mon site en cliquant sur l'onglet « Mes Articles » puis sur « Odyssées Arctiques », tu pourras découvrir ONZE articles sur cette exceptionnelle aventure qu'a été notre expédition en Mer de Baffin...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :