• 20/08/2018

    L'aire pour les camping-car est installée au pied des tremplins olympiques de Lillehammer (olympiades de février 1994).
    Et ce matin nous étions aux premières loges pour assister aux sauts de jeunes sportifs venus s'entrainer. La piste est recouverte par des fibres synthétique.
    La vidéo en plein écran : carré en bas à droite

     

    En 1885 , Anders SANDVIG, dentiste , vint s'installer à Lillehammer. Responsable de la vallée de Gudbransdalen, il s'intéressait aux objets paysans : un patrimoine bien trop précieux pour le laisser se perdre. Il acheta aussi des maisons qu'il remontait dans son jardin dans lesquelles il exposait ses objets.
    En 1904, la collection fut déplacée et mise sur une colline : MAIHAUGEN.

    A ce jour cet écomusée comporte plus de 200 bâtiments et ne cesse de s'agrandir.


    Provenant de la région de VÅGÅ, la ferme de 
    Bjørnstad (datée de 1700) est composée de 27 maisons, entrepôts,  écuries ... elle est

    repositionnée à l'identique. 

     

     

     

    Les demeures sont restaurées et meublées. En saison estivale, vous pourrez assister à des démonstrations artisanales, à de la cuisine (petits gâteaux et crêpes pour les enfants) et avoir toutes les explications nécessaires à la vie de cette époque.


    Il vaut mieux bien se comporter, les mauvais garçons sont mis au poteau et livrés à la vindicte populaire.

     

     

     

     

    La plus vieille Stavkirke de Norvège (XII siècle) a été démontée à Garmo en 1880.  Description
    L’intérieur de la Stavkirke. ICI

     Silence dans les rangs, la maitresse d'école est là.

    Technique pour étanchéifier un toit végétalisé. Couper un bouleau, l'écorcer en faisant des bandes (sur la circonférence du tronc). Poser sur le toit ces bandes comme des tuiles. De nos jours ont met une bâche !

     

    Au sommet de la colline, la chapelle était en restauration. Les fermes ont été positionnées autour du plan d'eau.

    Les animaux sont présents dans tout le domaine

    Dans le bas de la colline, un nouveau quartier est en construction : il présente les maisons du 20 siècle. 

    Le Postmuseet retrace l'histoire de la poste à travers les siècles. L' Intérieur.

    A l'arrière du Postmuseet, le train se tient prêt à partir. 2 voyageuses tentent l'aventure ici. 

     

     

    D'autres intérieurs de demeures ICI

    Après 3 h de marche de montées et descentes, pas assez fatigués, nous partîmes pour visiter la Stavkirke de Reinli ... qui était fermée :  la saison des visites était terminée depuis la veille au soir. 

    Waaaaa ça c'est la récompense suprême ... quel pied .

    Posé en soirée sur l'aire de Bagn   56103 Campercontact

    Km jour : 92. Carte

     

    En cliquant sur une photo, elle s'ouvrira + grande dans un nouvel onglet, un second clic l' agrandira encore
    En passant la souris sur une photo, un menu descriptif s'affichera.

     

     

     

    du tronc

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • 19/08/2018

     

    C'est vers l'an 1000 que le christianisme fut importé en Norvège. Au cours du Moyen Age, plus de 1000 églises en bois debout furent édifiées. Seules 28 églises existent encore :  la Stavkirke de RINGEBU est  l'une des plus grande.
    Elle comportait lors de sa construction au XII siècle 3 nefs. Elle fut reconstruite en 1630 sur un plan cruciforme.

    Sa haute flèche fut dès l'origine peinte en rouge.

    Une fois la porte franchie, on ne peut qu'être surpris par les dimensions intérieures et la décoration baroque beaucoup moins sobre que l'extérieur.  

    De l'église originelle, il ne reste que la nef centrale. 

    Le choeur et la chaire datent de 1702

     

     

    L'autel date de 1686

     

     

     

    Km du jour : 391 km Carte

    Posé le soir à l'aire campercontact 23804 de Lillehammer (au pied des tremplins olympiques)

     

    En cliquant sur une photo, elle s'ouvrira + grande dans un nouvel onglet, un second clic l' agrandira encore
    En passant la souris sur une photo, un menu descriptif s'affichera.

     

     

     

     

    Partager via Gmail

    4 commentaires
  • 19/08/2018

     

    Les Stavkirke ou stavkyrkje (stav = poteau / kirke = église) sont des églises dites "en bois debout" : les poteaux étaient mis verticalement pour construire l'église. La plupart date du Moyen-Age. En Norvège, il en reste 28.

    La première Stavkirke, Nord-Sel kirke, sur notre route est fermée ! Récente, 1932, elle a une structure de bois entaillé et emboité.

     

     

    La Stavikirke de VÅGÅ  a été construite au alentour de 1150. C'est l'une des plus anciennes de Norvège.

     Entre 1625 - 1627, elle est transformée en plan cruciforme. De l'église originelle, il ne reste que les portails et les panneaux gravés.

    En forme de croix latine, la croisée du transept est surmontée d'un toit pentu. Le clocher est toujours situé à coté de l'église, et le cimetière autour. 

     

    Le crucifix est du XIII siècle

     

     

     

     

     

    L'autel date de 1674 et sa clôture de 1758

     

     

        

     

     

     
    La liste des prêtres ayant officié dans l'église.

     

    Pour le confort, les portes manteaux ne sont pas oubliés.

    Et pour que les parents puissent se recueillir tranquillement, dans le fond de l'église il y a un coin pour les enfants.

     

    En cliquant sur une photo, elle s'ouvrira + grande dans un nouvel onglet, un second clic l' agrandira encore
    En passant la souris sur une photo, un menu descriptif s'affichera.

     

    Partager via Gmail

    2 commentaires
  • 28/08/2018

     

     TRONDHEIM : 3ieme ville de Norvège,  située au milieu du pays, est une ville culturelle et très vivante, où la jeunesse est représentée par plus de 30 000 étudiants. Elle possède un climat océanique : nous nous en rendons bien compte en y arrivant sous la pluie.

    Elle s'est développée autour de sa cathédrale : Nidarosdomen ou Nidaros Domkirke. Elle fut construite à l’emplacement de la tombe du roi de Norvège Olaf, tué en 1030. Commencée en 1070, elle subit, comme nombres de cathédrales, des destructions et reconstructions successives. 

     Construite en stéatite grise dans un style roman, elle fut achevée en gothique.

    A l'intérieur, il est  interdit de photographier. Pourquoi ? Mystère. Alors que l'on trouve sur internet toutes les photos de l'intérieur. Vous comprendrez donc la mauvaise qualité de ces images prisent à la sauvette.

    L'intérieur est très sombre. La cathédrale est de confession luthérienne.

    Un concert d’orgue nous fut offert. Je trouvai les morceaux joués peu attrayants et le son de l'instrument comme éraillé, trop puissant, avec des tuyaux qui vibraient. Le tout se termina par la bénédiction de la Pasteure.

    Dans l'ancien Palais de l’Évêque, nous allâmes visiter le Trésors, où les photos sont là aussi strictement interdites ! Mais cela se comprend. Ce trésor se compose des couronnes, sceptres  et divers éléments qui sont le symbole de la royauté Norvégienne. Au final nous ne voyons pas grand chose : la porte est petite, fermée par de grosses grilles et les vitrines sont éloignées.

    Le musée fermant ses portes à 13 h, nous partons découvrir le vieux quartier
    Bakklandet. 

    Pour cela, il nous faut franchir le Gamle Bybro  ... nous constatons que des barrières sont en place. Pour sur un évènement se prépare.

    Les anciens entrepôts ont été réhabilités en logements. 

    Dans le bâtiment jaune un résident a trouvé le moyen d'accéder à son bateau depuis chez lui alors que chez l'Antikvariatet (café, restaurant) 2 messieurs discutent sur le balcon. 

     

     

     

     

     

    Le centre ville, animé, nous permis de faire quelques emplettes.

     

    Un panneau nous interpela à l'entrée de cette église. 

     

    A gauche de l'entrée, se trouve une cuisine, et devant des tables et des chaises avec des personnes attablées.

    Ici, viennent se restaurer les nécessiteux, servis par l’Armée du Salut qui leur propose aussi des chambres. 

     A notre retour, nous découvrons l'épreuve qui se déroule en ville et qui nous oblige à faire de grands détours pour rejoindre nos véhicules.

    La Toppidrettsveka est une épreuve de ski de fond de poursuite à roulettes. Catégories femmes et hommes. Un Français, Jean-Michel Gaillard terminât 3ieme Article. Cela va vite, très vite , et les chutes sur la route laissent des traces.  Quelques Images de la TV Norvégienne.

     

     

    Xtian, passionné par cette compétition, est en bonne place à coté de la télévision pour ne rien rater de l'évènement qui est retransmis dans tout le pays.

    Nous regagnerons nos véhicules sous la pluie pour aller nous poser à Rennebu. Aire Campercontact 58313

    Jours : 254 km

     

    En cliquant sur une photo, elle s'ouvrira + grande dans un nouvel onglet, un second clic l' agrandira encore
    En passant la souris sur une photo, un menu descriptif s'affichera.

     

     
     
     
     
     
     
    Partager via Gmail

    10 commentaires
  • Vendredi 17/08/2018

     

    De BRØNNØYSUND à STEINKJER

     

    La pluie a cessé, les nuages ont pris de l'altitude, moins gris, ils nous donnent un peu plus de luminosité.

    La route 17 quitte la côte pour s'enfoncer dans les terres. Le paysage change. 

     

    Pause repas au bord d'un plan d'eau. Petite laine nécessaire.

    Et quand il y a de l'eau ... (Désolé, panne de batterie en cours d'enregistrement. !)

      

    TARRÅK,ville située sur la Kommun de Bindal, possède un petit musée où est expliqué le travail du bois. De la coupe en forêt, l'épicéa descendait la rivière par flottage. De nos jours il arrive par camions. Il est toujours travaillé sur place, débité en planches qui serviront à la construction de maisons, bateaux. Une usine, installée sur place, réalise des portes d'appartement. 

     

     

    Le responsable du lieu, trop heureux d'avoir sur le site ses premiers Français,  nous donna toutes les explications  nécessaires à la compréhension de l'exposition. En anglais. 

     

     

    Ce bateau a été réalisé par un enfant , qui voulait aussi avoir le sien.

     

     

     

     

     Quittant la 17, la Stodvegen route 763 nous emmène en pleine forêt, sur le parking de Bølareinen Rike. (30 km au N de Steinkjer)

    C'est en 1842 qu'un agriculteur découvrit par hasard les gravures rupestres  de ce lieu.
    Ce renne femelle, l'un des plus célèbre de Scandinavie, a été gravée là il y a environ 6000 ans par un chasseur.

    Sur place on peut encore voir, plutôt deviner , un poisson, un ours et un homme à skis (celui là nous ne l'avons pas trouvé).


     

    Une balade en forêt nous a permis de découvrir le relief, le lac Snåsavatnet, et le marais.

     

    Journée : 234 km carte
    Aire Campercontact N° 11111

    En cliquant sur une photo, elle s'ouvrira + grande dans un nouvel onglet, un second clic l' agrandira encore
    En passant la souris sur une photo, un menu descriptif s'affichera.

     

     

     

     

     

     


     

     

     

     

    Partager via Gmail

    6 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires